Accéder aux données de l’entreprise pour alimenter les processus est devenu un enjeu majeur, cela passe par la réalisation d’une :

 

« Base de données structurant l’information »

 

Aussi appelée SGBD (Système de Gestion de Base de Données)

C'est-à-dire qu’en clair c’est la fin des multiples feuilles Excel dispersées sur l’ensemble du réseau, regroupant un ensemble de données redondantes, non structurées et difficilement partageables en accès simultané.

 

Rappel : Excel est un fabuleux outil de calcul mais un mauvais gestionnaire de données (il n’est pas fait pour cela)

 

 

Un enjeu majeur

Conception d'une base de données

  • Une base de données est un ensemble de données enregistrées avec le minimum de redondance pour satisfaire simultanément plusieurs utilisateurs de façon sélective en un temps opportun.

     

    Concevoir une base de données consiste à déterminer à partir des besoins des utilisateurs (le fameux « cahier des charges ») quelles sont les entités présentes et quelles relations existent entre elles.

  •  

     

    Ces entités et leurs relations sont décrites dans un schéma nommé  MCD pour  Modèle Conceptuel de Données.

    Puis ces entités sont transformées en Tables (les Tables en base de données correspondent à l’appellation des Fichiers)
    dans un schéma nommé MLD pour Modèle Logique de Données.

 

                        

Avantage du développement avec une

Base de Données dans Pyctorus

Exemple de MCD / MLD de l’application Pyctorus

L’application comprend plus de 240 tables.

Chaque zone de couleur correspond à un module de l’application :

  1. MicroCourrier ;

  2. MicroGED ;

  3. MicroCRM ;

  4. MicroPlanning ;

Bien entendu l’intérêt d’un SGBD réside dans le fait que certaines tables sont communes à tous les modules : une seule saisie pour mettre à jour toutes les informations

                        
le MCD de Pyctorus
Détail des relations

© 2015 by OpenSoft.

  • c-facebook
  • c-twitter
  • c-googleplus